BE 4.0 - SALON INDUSTRIES DU FUTUR MULHOUSE

Interview de Alessandro Fichera, directeur général de la filiale suisse de Siveco Group



Comment définissez-vous l'activité de Siveco Group ? 

Très simplement, par les quatre lettres GMAO : nous sommes depuis notre origine en 1986 un spécialiste de la gestion de maintenance assistée par ordinateur. Nous la déployons à partir de deux centres de développement à Montpellier et à Catane, en Sicile (vers la plupart des régions du monde, grâce à un réseau de 10 filiales et de plus de 20 distributeurs. Nos solutions sont installées dans 1.800 sites de clients et comptent ainsi quelque 100.000 utilisateurs. La France représente environ la moitié de notre chiffre d’affaires situé entre 10 et 11 millions d’euros chaque année. Notre société de 120 collaborateurs est ainsi devenue une experte du sujet, de longue date, depuis 36 ans. Historiquement forts dans l’industrie, nous avons élargi notre champ d’intervention au tertiaire, à la santé, au transport-logistique ou encore à l’énergie, ainsi que notre palette d’offres au facility management.

 Au regard de votre expérience, quelles transitions connaît aujourd'hui votre métier ?

L’industrie 4.0 crée un vrai bouleversement. Après le passage de la maintenance curative à la préventive, elle fait entrer dans l’ère de la maintenance prévisionnelle. Nous constatons, de plus, une forte attente des clients sur des solutions de management de l’énergie. Le 4.0 est devenue une réalité depuis quatre à cinq ans, y compris dans les plus petites entreprises, les outils se sont démocratisés et sont devenus plus ergonomiques. En parallèle toutefois, il y a lieu d’observer que le 4.0 se situe à des degrés encore très divers de maturité dans les entreprises. D’où l’importance, dans notre spécialité en particulier, de proposer une réponse flexible, adaptable à la situation de chaque client quelque que soit sa taille, comme le propose notre gamme de logiciels Coswin. Elle est conçue par exemple pour facilement activer ou désactiver certaines fonctions ou masquer des informations de fait sans pertinence pour tel ou tel client en fonction de son profil.

Quelles évolutions de votre offre présentez-vous lors du salon BE 4.0 Industries du Futur à Mulhouse  ? 

Nous enrichissons notre solution logicielle en constituant la gamme Coswin Smart Generation, que nous présenterons. Elle comprend des modules pour le BIM (building information modeling), la géolocalisation (GiS), la business intelligence (BI) et les objets connectés (IoT). Nous souhaitons ainsi répondre au besoin de traitement de données de masse pour leur transformation en informations directement utiles pour chaque entreprise, comme premiers pas dans le machine learning. Il est important de maîtriser de bonnes bases avant de se lancer dans des univers plus complexes, comme la réalité augmentée.

Propos recueillis par Mathieu Noyer, rédacteur en chef de Traces Ecrites News, le site d'information économique du Grand Est et de la Bourgogne Franche-Comté.